10 septembre 2008

V 7 No 4: Carrefour de l'orientation, les services adaptés


video


Moments du 400e de Québec (Vidéo: cliquer sur la flèche)


Carrefour de l’orientation (thème possible: L'orientation et la clientèle des services adaptés) le mercredi 26 novembre 2008 à l’UQAR-Lévis jumelé avec une rencontre avec les représentants des deux campus et la journée des partenaires de l’université Laval, le lendemain, jeudi le 27 novembre 2008. L’ACOC est à la recherche d’un ou d’une c.o. qui intervient régulièrement auprès d’une clientèle des services adaptés pour présenter son approche au Carrefour de l’orientation. Envoyez vos suggestions à acoc@videotron.ca Pour connaître les service adpatés en milieu collégial, voir sur le site du SRACQ www.sracq.qc.ca/infosraq/divers/services-adaptes.pdf

Section Nouvelles http://www.acoc.info/
Test d'aptitudes aux études dentaires; La cote R par programme à l'automne 2009; Communiqué SRAM-SRACQ sur l'admission au collégial; Aide en orientation; Portes ouvertes dans les cégeps; Poste d'api offert à Rosemont; Pour les intervenants: journée d'information à l'UQTR

Psychologue (2 jours/semaine session automne 2008 et hiver 2009) Description www.climoilou.qc.ca/medias/ressourceshumaines/pdf/affichage_psychologue_2008-896-p.pdf Cégep Limoilou Fin du concours :Le lundi 22 septembre 2008 Les personnes intéressées doivent faire parvenir leur candidature à la Direction des ressources humaines en fournissant les documents suivants : - un curriculum vitae détaillé - un texte d’environ deux (2) pages faisant valoir leurs qualifications et décrivant leurs motivations à exercer la fonction. drh@climoilou.qc.ca télécopieur : (418) 647-6798 Renée Bellemare renee.bellemare@climoilou.qc.ca


Info collégiale
550e membre de l’ACOC: Sophie Duquette stagiaire en orientation au cégep de Drummondville. Bienvenue Sophie dans l'Association des c.o. du collégial.

Journées REPÈRES 2008
Nous avons le plaisir de vous inviter aux Journées REPÈRES 2008 et nous poursuivons la nouveauté de l’an dernier de tenir une journée à Sherbrooke. La journée à Sherbrooke se tiendra le lundi 20 octobre 2008 au Pavillon A2 de la Faculté de l'Éducation de l'Université de Sherbrooke. La Journée REPÈRES à Québec se tiendra le mardi 30 septembre 2008 au Pavillon Alphonse-Desjardins de l’Université Laval et celle de Montréal aura lieu le jeudi 30 octobre 2008 à l’École de technologie supérieure (ÉTS). Pour y participer, nous vous invitons à visiter notre site Internet à l’adresse suivante: http://reperes.grics.qc.ca/Reperes2008 Vous y trouverez tous les renseignements sur le déroulement des JOURNÉES, sur la conférence et les ateliers présentés. Nous vous invitons à lire les descriptifs des ateliers et à faire, dès maintenant, le choix de vos ateliers. Cet événement est gratuit et seules les inscriptions en ligne seront acceptées. L'Équipe REPÈRES reperes@grics.qc.ca Conférence : l’Inventaire visuel d’intérêts professionnels (IVIP) version électronique; ACADEMOS: UN NOUVEAU SITE WEB POUR LE CHOIX DE CARRIÈRE DE VOS ÉLÈVES; Présenter les dernières modifications au Règlement et les impacts sur l’admission au cégep; présenter les informations les plus récentes sur les préalables de mathématiques dans le cadre du nouveau régime au secondaire; LE MARCHÉ DU TRAVAIL CACHÉ ET LES LISTES D'ENTREPRISES; CHOISIS TA VOIE EN ENVIRONNEMENT PAR LES SCIENCES ET LE GÉNIE; L’ÉLÈVE ... AU COEUR DES SES CHOIX !

Le Service régional d’admission au collégial de Québec et les cégeps ont le plaisir de vous inviter à la JOURNÉE SRACQ, c’est-à-dire la journée d’information sur la formation collégiale qui se tiendra le mercredi 8 octobre 2008, de 8 h 30 à 16 h au Pavillon Alphonse-Desjardins, Université Laval. Les informations sur cette journée seront disponibles sur le site internet le lundi 15 septembre 2008 http://www.sracq.qc.ca/

Techniciens ambulanciers
Une cinquantaine de postes de techniciens ambulanciers seront disponibles sur la Côte-Nord d'ici les prochaines années. Plusieurs régions comme la Côte-Nord et la Gaspésie vont manquer de professionnels pour assurer l'accroissement des services ambulanciers dans les prochaines années. Le passage des horaires de garde aux horaires de faction pour améliorer la couverture et la rapidité d'intervention en région entraînera la création de nombreux postes. Les étudiants en Techniques ambulancières du cégep de Baie-Comeau sont quasi assurés d'un emploi à la fin de leur formation. L'an dernier, le cégep de Baie-Comeau a obtenu une autorisation spéciale d'un an du ministère de l'Éducation pour offrir une attestation d'études collégiales en Techniques ambulancières. Une vingtaine d'étudiants ont commencé au printemps leur nouvelle formation d'un an. L'intérêt et la motivation des étudiants sont visibles. La majorité des étudiants ont quitté un autre métier pour s'inscrire au cours. Il y a eu un seul abandon en trois mois. Il n'est pas exclu que le cégep de Baie-Comeau puisse former une deuxième cohorte l'an prochain. www.radio-canada.ca/regions/est-quebec/2008/09/03/003-ambulanciers.asp

Décrochage scolaire: le comportement est le meilleur élément de prédiction Selon Isabelle Archambault, on peut prévenir le décrochage en créant de petites communautés d’apprentissage http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/1649/221

LE CAUCHEMAR DES PLUS-QUE-PARFAITS
Le stress de la performance chez les ados www.cyberpresse.ca/article/20080906/CPSOLEIL/80905265/5026 Dompter le stress qui étouffe www.cyberpresse.ca/article/20080907/CPSOLEIL/80906070/5221 La crainte maladive de l'échec www.cyberpresse.ca/article/20080907/CPSOLEIL/80906071/5221/CPSOLEIL L'influence des programmes d'élite
www.cyberpresse.ca/article/20080906/CPSOLEIL/80905266/5221/CPSOLEIL

Info universitaire
Nouveau programme de formation en médecine La faculté de médecine de l'Université du Manitoba annonce la création d'un nouveau programme d'études, soit celui d'Adjoint aux médecins. Cette classification existe déjà dans l'armée canadienne, mais il s'agit du premier programme universitaire du genre offert au Canada. Les adjoints aux médecins seront en mesure d'effectuer plus de tâches que les infirmières praticiennes, explique le Dr Bill Pope, du Collège des médecins, et leurs tâches seront plus diversifiées. Le grand avantage que procure cette formation, selon le Dr Pope, c'est que les adjoints aux médecins pourront alléger le travail des médecins dans les petites communautés mal desservies par le système actuel. Une douzaine d'étudiants sont inscrits à ce nouveau programme, et chacun possède déjà une expertise reliée à la médecine. Les 12 nouveaux adjoints aux médecins entreront en fonction en 2010. www.radio-canada.ca/regions/manitoba/2008/09/06/001-programme_medecine_adjoints_n.shtml

UQAR - Nouveaux visages aux Services aux étudiants Étienne Michaud prend place dans l’équipe avec un tout nouveau poste: travailleur de corridor. Il a été engagé à ce poste grâce à un don à la Campagne majeure de la Fondation. «Je souhaite, dit-il, faire de la sensibilisation, de la prévention auprès des étudiants en rapport avec la toxicomanie et le suicide, par exemple. Je vais aussi travailler avec les étudiants internationaux, pour faciliter leur intégration.» Étienne a une formation de technicien en travail social. Il possède quelques expériences de travail à la Maison des jeunes de Rimouski et dans le domaine de la santé mentale. /www.uqar.uquebec.ca/uqar-info/0908/Servicesetudiants.asp

La présence d'adjoint aux médecins dérange L'embauche d'adjoints aux médecins dans les urgences d'hôpitaux est contestée à Timmins. Le milieu infirmier se demande si la création d'une nouvelle catégorie de professionnels de la santé est nécessaire. L'Association des infirmières et infirmiers autorisés de l'Ontario (AIIAO) ne voit pas la nécessité d'utiliser des adjoints aux médecins alors que ses membres pourraient faire le travail. « Pourquoi créer une nouvelle catégorie médicale pour alléger la tâche des médecins alors que nous on peut l'alléger si on est embauché pour faire », questionne Paul-André Gauthier de l'AIIAO. Depuis quelques mois, un projet pilote a cours dans quelques hôpitaux de la province, dont celui de Timmins, pour évaluer la possibilité d'utiliser plus d'adjoints aux médecins pour alléger la tâche des médecins dans les urgences. Ces professionnels, formés à l'école des Services de santé des Forces canadiennes à Borden, peuvent dispenser certains soins médicaux, mais doivent en tout temps être supervisés par un médecin et avoir son assentiment pour administrer un traitement. Mais les interrogations du milieu infirmier ne sont pas partagées par le Dr Chris Loretto qui constate que la présence d'un adjoint au médecin à l'hôpital de Timmins a permis de réduire le temps d'attente à l'urgence. Le Dr Loretto compare la situation actuelle à la création du programme d'infirmière-praticienne. Il rappelle les critiques exprimées à l'époque et mentionne qu'aujourd'hui, tous admettent qu'il a été bénéfique. www.radio-canada.ca/regions/Ontario/2007/05/15/007-assistant-medecins.shtml

Un cours pour apprendre à être... étudiant «Initiation au métier d'étudiants»... Ce titre ou du moins quelque chose qui veut dire cela, figurera effectivement dès cet hiver au programme des cours offerts aux étudiants de premier cycle qui choisiront l'Université du Québec... à Trois-Rivières! Dès l'hiver prochain, l'Université du Québec à Trois-Rivières commencera à imposer à tous les nouveaux étudiants un cours qui porte pour l'instant les titres officieux d'«UQTR 101» ou d'«Initiation au métier d'étudiant». Il s'agit d'une formation dont l'objectif principal est d'abaisser le taux d'abandon chez les nouveaux venus. «On parle d'une perte de l'ordre de 20 % la première année des nouveaux étudiants. C'est beaucoup», raconte Sylvain Delisle, doyen des études de premier cycle. Ce phénomène n'est pas unique à l'UQTR, mais l'université trifluvienne a décidé de prendre le taureau par les cornes en créant le Bureau de la réussite étudiante. Au printemps dernier, les instances de l'UQTR ont aussi adopté un plan quinquennal dont le contenu commencera à être appliqué dès cet hiver. Le décrochage à l'université est un phénomène bien concret et plutôt coûteux puisque près du quart des quelque 3000 nouveaux étudiants qui font leur entrée chaque année sur le campus trifluvien abandonne les études dès la première année. «C'est la première année qui est déterminante et même la première session. Les travaux montrent que le décrochage se produit souvent très rapidement chez les étudiants, on parle même souvent de la première moitié de session, ce qui correspond aux premiers résultats d'examens», raconte M. Delisle. «Notre objectif n'est pas de garantir à tous les étudiants qu'ils vont nécessairement réussir. On en échappe des bons, des gens qui ont tout pour réussir, qui devraient réussir. Les travaux l'ont montré, il y a toutes sortes de facteurs combinés qui nuisent à la réussite, par exemple les étudiants qui travaillent plus de 15 heures par semaine, ceux qui ont des responsabilités familiales. www.cyberpresse.ca/article/20080904/CPNOUVELLISTE/809040933/6785

Augmentation des nouvelles inscriptions à l'Université de Moncton, campus d'Edmundston Le campus d’Edmundston de l’Université de Moncton (UMCE) a connu une augmentation considérable au chapitre des nouvelles inscriptions à l’occasion de la 63e rentrée de l’établissement. Un total de 200 nouveaux étudiants et étudiantes se sont inscrits à temps plein, soit 23 de plus que l’an dernier. Les étudiants internationaux, quant à eux, continuent à manifester leur intérêt envers le campus d’Edmundston et on devrait dénombrer environ 15 nouveaux étudiants et étudiantes. Le nombre total d’étudiantes et étudiants inscrits à temps plein est sensiblement le même que l’an dernier. D’ici les prochains jours, on devrait atteindre le nombre d’environ 490 étudiantes et étudiants. « La plupart des secteurs d’études ont affiché une augmentation de nouveaux étudiants et étudiantes, ce qui est fort intéressant et un signe de la popularité constante du campus d’Edmundston », a indiqué le doyen des Études, Jacques Paul Couturier. « Les statistiques d’inscription sont fort encourageantes pour les prochaines années, a pour sa part signalé le vice-recteur, Paul Albert. La population du nord-ouest du Nouveau-Brunswick et d’ailleurs continuent d’appuyer le Campus et les étudiantes et étudiants sont convaincus que des études universitaires à Edmundston constituent un excellent choix dans leur cheminement personnel et leur plan de carrière. Chose certaine, les installations ultramodernes et le personnel hautement qualifié, compétent et attentionné du campus d’Edmundston ont tout pour séduire et sont un gage de succès chez nous! » www.cuslm.ca/nouvelles/suite.php?id=319

RENTRÉE UNIVERSITAIRE À L'U D'O Les cours de droit se modernisent Les étudiants qui fréquentent l'Université d'Ottawa sont les derniers à retourner en classe ce matin. Ils sont environ 36 000 à y suivre des cours, un nombre qui s'apparente à celui de l'année dernière. L'U d'O offre, au premier cycle, quatre nouveaux programmes en lien avec le droit, dont une formation de trois ans alliant le droit civil et la common law. "Ce genre de cours connaît de plus en plus de popularité avec les deux systèmes de droit en vigueur au Canada", précise Sylvie Lauzon, vice-rectrice associée aux études. Des programmes intègrent aussi le droit avec un autre baccalauréat comme celui spécialisé en développement international et mondialisation ou alors en science politique. Selon Sylvie Lauzon, les finissants en droit ne deviennent plus tous avocat ou notaire. Certains choisissent de se lancer en politique, en affaires ou en administration publique. Les secteurs des communications, de la criminologie, de la biopharmaceutique et de la biotechnologie connaissent également un regain de popularité cet automne. Le doyen des études supérieures et postdoctorales, Gary Slater, estime que les étudiants qui choisissent de poursuivre leurs études démontrent un intérêt marqué pour tout ce qui touche au domaine international. L'U d'O compte cette année 2500 étudiants à la maîtrise et au doctorat dont 500 sont de nouveaux venus aux études supérieures. www.cyberpresse.ca/article/20080904/CPACTUALITES/809040383/5046

Diplômé en pharmacie et… claviériste de Céline Dion ! Récit du parcours atypique du musicien-pharmacien Yves Frulla http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/1647/221

L’UQAT veut se doter de résidences pour ses étudiants en 2009 Voilà à quoi pourraient ressembler les résidences pour étudiants que l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue souhaite se doter dès 2009. Aux prises avec un problème pour loger sa clientèle, l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) souhaite se doter de nouvelles résidences à Val-d’Or et à Rouyn-Noranda. La construction pourrait débuter dès le printemps prochain. Selon les plans, 120 unités de logement seront construites sur l’ancien terrain de sports adjacent au Centre Jeunesse de Val-d’Or, de biais avec le Centre d’études supérieures Lucien-Cliche. Quelque 120 autres unités seront érigées à l’angle de la rue Iberville et du boulevard de l’Université, tout juste en face du pavillon de l’UQAT à Rouyn-Noranda. http://lecitoyendelavalleedelor.canoe.ca/webapp/sitepages/content.asp?contentid=67643&catname=G%E9n%E9ral&classif=En+manchettes

Des étudiants de plus en plus engagés… dans leurs études Le militantisme n’a plus la cote http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/1643/221

Formation, documentation
Une nouvelle forme de dépendance: être accro à Internet
L’Institut universitaire sur les dépendances cherchera à mieux cerner ce nouveau type d’accoutumance http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/1650/221

Cours Autodidactique de Français Écrit http://www.cafe.edu/

Quand un détail de notre apparence devient une obsession Kieron O’Connor étudie une affection liée aux troubles obsessionnels compulsifs http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/1686/221//

Le chainon manquant
Bernard Chapais comble le fossé entre la primatologie et l’anthropologie sociale. Qu’est-ce qui distingue la société humaine des autres sociétés de primates et quelle en était la forme ancestrale? Pour le primatologue Bernard Chapais, professeur au Département d’anthropologie, toutes les sociétés humaines sont construites sur la même structure archétypale caractérisée par l’établissement de liens privilégiés et prolongés entre partenaires sexuels et par la pratique de l’exogamie. C’est en substance le nœud de la thèse qu’il défend dans son dernier ouvrage, Primeval Kinship: How Pair-Bonding Gave Birth to Human Society (Harvard University Press, 2008). Le soutien parental du mâle ne serait venu que par la suite, notamment après l’encéphalisation qui conduit à la naissance de bébés plus démunis qui ont besoin de plus de soins. C’est la première fois qu’un chercheur réunit toutes ces pièces du casse-tête de l’évolution de la société humaine. L’accueil serait enthousiaste du côté tant des primatologues que des ethnologues, qui reconnaissent tous la plausibilité du scénario étayé par l’ensemble des connaissances actuelles et qui apprécient le caractère non polémiste de l’ouvrage. Bernard Chapais apporte ainsi un double chainon manquant: celui qui unit la primatologie et l’ethnologie et celui qui unit la société humaine et les autres sociétés de primates. http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/1683/221



---------------------------------------------------------------------
Documents sur l'admission universitaire
Le guide d'admisssion du trimestre d'hiver 2009 sera mis en ligne au début d'octobre 2008
www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=915 Raymond Jean, c.o.

À noter à votre agenda
Diaporama (album) du 7e congrès à Moncton www.flickr.com/photos/10892802@N08/sets/72157605167634050/show Une partie des photos sont aussi sur le site du Bulletin http://www.quelquechosedelacoc.blogspot.com/ Vous pouvez transmettre des documents reçus à la suite d’une conférence, peu importe le colloque ou congrès, ou un lien Internet à acoc@videotron.ca

Bruno Tremblay, c.o. secrétaire général de l'ACOC
ACOC@videotron.ca

Abonnement au bulletin électronique
Quelque Chose de l'ACOC


Votre courriel :

Aucun commentaire: